Bienvenue à Galéria, le village où les vaches vont à la plage.

Le dimanche, depuis Bastia, vous roulez 2 heures, toujours tout droit, grosso modo car en vrai vous roulez sur des routes de montagne. Puis vous priez beaucoup pour ne pas percuter une voiture corse dans un virage,  qui roulerait sur votre voie et qui doublerait  une autre voiture ( un touriste ?). Et vous priez encore pour ne pas percuter une vache à corne.

Bon ça c’est moi (Votre attachée de presse, nouveau surnom acquis durant ce séjour) en voiture avec  Aziz notre  MF1 (oui j’ai appris de nombreux termes aussi).

Les autres (Sébastien, Jean Marc, le Croq, Mickael,  Christine et Vincent) ont choisi de prendre le car proposé par l’Incantu.

Avec Aziz on pensait avoir de l’avance, puisque on le sait bien un car ça va moins vite dans les routes de montagne qu’une voiture conduite par un pro… mais ça, c’était sans compter sur le fait qu’il s’agissait d’un car corse …

Arrivés en même temps à l’Incantu, nous avons rapidement pris place dans nos chambrés que nous allions partager. On y retrouve aussi Corinne présente depuis une semaine.  Puis direction la plage pour se remettre de ces routes sinueuses.

Attention : HOP saut temporel >>>

Le mercredi nous ont rejoins, Nico, Jeremy, Maman lapin, le Doc, Caroline, Geoffrey, Thomas, Christian et Frédéric.

Au complet nous étions !

Dimanche on a pris l’avion avec Enrico, Boujenah, Véronique et Davina …   merci qui ?

FIN !

Maintenant le reste !

J’ai choisi pour cet article de vous donner une vision de mon œil à moi, la non plongeuse. Pour les histoires de bulles aquatiques et de bulles alcoolisées ….  non jamais pas de ça chez nous !! Je disais donc de bulles non alcoolisées, il faudra attendre les proses d’un plongeur.

Durant toute cette semaine j’ai accompagné nos plongeurs chaque matin au port, j’ai randonné, j’ai fait du snorkeling, j’ai fait mon baptême et vu tout plein de petits poissons, j’ai fait du canoë dans une réserve classée, je me suis baignée, mais j’ai surtout beaucoup ri avec nos plongeurs.

 Laissez-moi vous parler de Galéria.20160912_092425

Galéria c’est un village où les vaches vont à la plage si si, et c’est un village où au bout du village il n’y a plus de route ! Pour aller plus loin sur la côte, il faut donc faire demi tour, repasser devant la maison de Corinne ( là haut sur la montagne  ) et prendre une autre route qui tourne toujours.

20160913_090111

Galéria c’est un village où il y un quelques cafés (2), quelques restaurants, une église copiée sur  celle de Saint Tropez, ou l’inverse, allez savoir, une épicerie Utile de chez U et une épicerie SPAR.

Anecdote : un matin vers 8H30 j’entre au SPAR pour m’acheter une bouteille d’eau et voila qu’on me dévisage d’un air, « hein quelqu’un dans le magasin mais pour quoi faire ? »  Bon vous l’aurez compris Galéria c’est un tout petit village.

20160913_120001

Galéria, c’est un village où il y a une école, avec une seule classe et où les bambins sortent à la cloche de midi en courant chez Utile, à la Poste, au café. On comprend alors avec un sourire que les parents travaillent ici.

Galéria, c’est un village où il y a un lac aux tortues. Heu ça c’est ce que nous a vendu Aziz, car après une heure de marche dans les maquis montagneux, SPLENDIDE, on arrive à un plan d’eau où les tortues sont toutes petites et où les vipères courent ( je ne m’étendrais pas sur mon vertige ) mais c’était bien.

 Laissez-moi-vous parler des plongeurs.

Au camp, ils ont dit, dixit Nico , que nous étions le meilleur groupe de la saison. Le groupe de Perpignan a dit « quoi mais non impossible vous n’êtes pas parisiens ! »  ( mais euh les parisiens sont pas tous coincés des fesses et ne disent pas tous, « ouais je te comprends totaaaallleeeemnt, cest ouf non mais j’hallucine en buvant une bière et en disant moi je suis écolo,  je m’achète du Leboutin et je vais à la biocope »

Passons, avec les plongeurs, on a quand même dansé sur des chansons dont je tairais le nom (de toute façon Sébastien a tout filmé ça va se savoir c’est dans la boite ( à sardine) et bien d’autres.On a mangé plein de charcuterie corse, on a mangé du fromage qui déchausse les dents, on a mangé du poulpe,  enfin presque tous, on a pensé à nos copains absents restés à Paris, on a toujours été à l’heure,  et surtout, surtout, surtout, on s’est marré,   on a rit jusqu’à plus soif, on a dansé , on s’est aimé sous les sunlights .. pardon je m’égare !

Les plongeurs se hâtaient chaque matin, chaque après midi pour aller sous l’eau, et à chaque retour  j’ai entendu des «  c’était trop beau ! / la faiiiille !! / Les paysages // ils sont où les poissons / les rochers ronds tu les as vu ?

20160914_084341

Je les ai vu galérer aussi à mettre leur combi et devenir tout rouge.

J’ai vu Christine, Vincent, Nico, et Jérémy avoir leur niveau 2

J’ai vu Caroline, Thomas et Geoffrey faire leurs premières bulles

J’ai vu les autres les applaudir et les féliciter avec fierté, j’ai vu des larmichettes.

20160916_193033

Moi de mon œil à moi, et même de mes deux yeux qui ont parfois besoin de lunettes, j’ai vu, j’ai vu, j’ai vu de la joie, je vous ai vu heureux comme dans des enfants, je vous ai vu vivre.

Alors  il est où le bonheur ?

20160917_204105

 

Pour ceux qui ne nous connaissent pas on lit ici

Pour les autres à dimanche ! et pour toutes les dates

 

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s