Aquademie Paris Plongée ou l’histoire des renaissances.

Aquademie Paris Plongée est unique en France ! Est-ce un club ? Est-ce une association ? Les deux ? Rien de tout cela ? Non, c’est mieux que cela ! Aquademie – nous l’appellerons ainsi – est un club, une association, un groupe d’amis, une famille avec un seul objectif : aider des patients à renaitre, les aider à sortir la tête de l’eau !

Aquademie, c’est cette belle citation :

« ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ! »

Mark Twain (1835-1910)

Aquademie est née en 2009 au premier étage de pavillon Proust, devant mon bureau. L’idée est le fruit d’une rencontre inopinée entre Guy Boubennec, président démis des Hommes Grenouilles de Paris, et Jean-Louis Laporte, président de cette si belle association qu’est Tribu Cancer. Comme souvent, les créations sont le fruit du hasard et c’est dans un bistro que nous avons finalisé l’idée avec Eric Cocos, homme de rigueur, fin et talentueux connaisseur des lois, futur Directeur Technique et Gérard Roy destiné à devenir notre secrétaire.

Tout était à faire, à penser, à imaginer. Que voulions nous ? la réponse était simple : donner du bonheur à ceux qui avaient connu du malheur. Les faire découvrir un monde merveilleux, magique que nous connaissions ! se dire que de leur « mettre la tête sous l’eau pour mieux la sortir » était quand même un drôle de pari !

Ce pari fût un succès. La sélection des candidats au baptême relevait d’une terrible épreuve scientifique, basée sur la compréhension et surtout l’adoption de nos principes, à nous anciens des Hommes Grenouilles de Paris : « quand c’est qu’on plonge ? » et « quand c’est l’apéro ? ». Cette dernière phrase, prononcée en consultation par un professeur de cancérologie, il fallait oser !

Nous avons donc osé et en septembre 2009, nous avons donc accueilli nos premiers candidats, curieux et inquiets de se dire, qu’en présence de leur professeur redevenu un être humain lambda en maillot de bain, ils allaient devoir tenir le challenge de respirer de bien curieuse façon avec une bouteille à oxygène sur le dos, pardon un bloc surgonflé à l’air ! assez d’air pour tenir des heures dans une eau, Dieu merci, à trente degrés !

J’ai le souvenir intact de cette première séance qui fût un succès. Personne ne fût noyé et tout le monde avait le sourire ! 

Aquademie en Corse

Nous avons donc poursuivi l’aventure ! Plus de cent cinquante patients nous ont suivis, certains un an, d’autres plusieurs années, d’autres enfin, toujours là, fidèles des premières années. Nous les avons emmenés en Méditerranée, Mare Nostrum, dans les Caraïbes, en Mer rouge et parfois en Mer Rouge.

Notre petite histoire est arrivée aux oreilles de la Fédération. Nous avons eu droit à des articles dans des revues de plongée et dans Var Matin par deux fois. France Inter nous a même accueilli au sein de cette grande maison qu’est Radio France !

Les années ont passé, certaines fonctions ont été assurées par d’autres plongeurs, comme Aziz Dadda au poste de DT et plusieurs plongeurs ont accédé au niveau II. Le club a grandi, a accueilli des amis, des parents de nos patients et la mixité s’est ainsi faite. Mon rôle, notre rôle, était de respecter les patients dans leurs échanges entre eux. C’était bien ainsi. Deux d’entre eux sont partis en silence pour un monde que l’on dit meilleur.

Une sorte de ronronnement s’était installé. Signe troublant, lancinant, voire inquiétant. Dix années de vie. Il fallait se renouveler, redynamiser, imaginer de nouveaux modes de fonctionnement, lancer de nouvelles idées. Sans renier le passé ou remettre en cause qui que ce soit.

Aquademie fête ses 10 ans

La nouvelle Aquademie est née en janvier de cette année. Un nouveau Comité Directeur, un fonctionnement plus démocratique avec l’arrêt du cumul des mandats, la fin des fonctions ‘à vie’, le dédoublement des postes clef avec un ancien patient sur chaque postes, la révision ad integrum des statuts et du règlement intérieur sous l’œil vigilant (et plus encore) d’Henri, la parité hommes/femmes…

Mustapha ‘Mouss’ est devenu avec bonheur notre Directeur Technique. Il faut le remercier ! doublement car il est déjà Président d’un autre club, Hippocampe, à Villeneuve St Georges. Accueillir Mouss, c’est aussi accueillir Noura, sa compagne, avec la même joie. Il faut dire que ces deux passionnés de plongée nous ont connu en Corse lors de leur examen MF1 et qu’ils nous sont restés fidèles depuis. Juste reconnaissance du cœur !

Le nouveau Comité Directeur fait depuis janvier et malgré cette pandémie un superbe travail. Vous l’avez constaté ! merci à chacune, merci à chacun ! ce club repart de l’avant, le nouveau site internet que met en place Sébastien me donne la liberté de tracer cette histoire et de vous remercier.

J’ai encore beaucoup de choses à vous dire…. Mais pas tout d’un coup !

Votre dévoué, dit ‘’le Prof’’.